Allergies de bébé : 10 astuces pour réduire les risques

allergies-de-bebe

Petits et grands, tout le monde peut souffrir d’un problème d’allergie. Mais cette maladie est plus difficile à supporter pour les bébés. En effet, entre 25 et 30% des nourrissons montreraient un risque allergique dans toute l’Europe selon une étude scientifique. En général, les parents transmettent leurs allergies à leurs enfants qui sont naturellement des terrains atopiques. Mais ceci n’est pas forcément systématique. Toutefois, un tiers des enfants allergiques ont contracté la maladie par hérédité. Dans certains cas, il n’y a que l’enfant qui le devient.

Plus de 100 gènes seraient responsables de cette maladie. Pour le moment, aucune science ne permet pas encore d’intervenir sur cet aspect. Il est quand même possible d’adopter quelques gestes de bon sens comme ces 10 astuces pour réduire les risques chez le bébé.

1 Avoir une bonne hygiène de vie pendant la grossesse

Quelle que soit la situation, aucun régime n’est permis pendant la grossesse. Il faut privilégier les aliments sains et équilibrés. Cela permettra à la maman d’avoir dans son lait tous les nutriments indispensables au développement de son bébé.

2 Opter pour l’allaitement, dans la mesure du possible

Le lait maternel contient tous les éléments que bébé ait besoin pour sa croissance et pour se protéger des maladies puisqu’il contient des anticorps complets. Il contribue également à l’équilibre de sa flore intestinale en consolidant son corps contre d’éventuelles infections.

3 Utiliser un lait hypoallergénique

Dans le cas où on opte pour le biberon ou un allaitement mixte, mieux vaut opter pour le lait hypoallergénique (HA). Il permet de prévenir les allergies de bébé. Bien qu’il contienne du lait de vache, leur préparation réalisée de manière particulière réduit l’effet allergisant des protéines. Il est quand même prohibé si le nourrisson présente déjà des réactions allergiques ou une intolérance au lactose.

4 Introduire progressivement les aliments solides

Les pédiatres recommandent généralement la prise d’aliments solides à partir du 5e mois du bébé. Pour prévenir les différents problèmes d’allergie, mieux vaut le faire de manière graduelle. Un nouvel aliment par repas est suffisant. L’idéal est de commencer par les fruits et légumes puis les céréales et ensuite les viandes. Mieux vaut ne s’interdire aucun mets en particulier.

5 Contrôler l’environnement de bébé

Il s’agit de vérifier tous les matériaux et matières utilisés à la maison notamment dans la chambre du bébé. Moisissures, poussières, solvants etc., plusieurs éléments peuvent déclencher ou provoquer l’allergie du nourrisson.

6 Eviter le tabagisme

Le tabagisme passif serait à l’origine de l’augmentation des symptômes d’asthme chez les petits. D’ailleurs, ils peuvent déjà développer la maladie dans le ventre de leurs mères si celles-ci fument pendant la grossesse.

7 Envisager les probiotiques

Introduire certains probiotiques pendant la grossesse ou pendant les premiers mois suivants la naissance permettrait de limiter l’apparition ou l’intensité d’un eczéma chez les nourrissons. Mais attention, ils doivent être testés au préalable par des experts.

8 S’habituer à la présence d’animaux de compagnie

Contrairement aux idées reçues, et bien que dans certains cas les animaux à poils sont à éviter, ceux-ci peuvent permettre à prévenir l’apparition d’une allergie chez les enfants. Bien sûr, si l’enfant est déjà allergique, mieux vaut les éviter.

9 Faire une évaluation des risques

Pour faire cette évaluation, mieux vaut tout de suite s’adresser à un professionnel notamment un allergologue.

10 Le grand air

Il s’agit d’une méthode simple mais efficace pour réduire les risques d’allergie. La chambre voire l’environnement en général où bébé vit doit être bien aéré.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password