Annoncer sa grossesse à son patron

grossesse

Pour les proches, la grossesse est toujours une bonne nouvelle. Mais elle l’est moins pour les employeurs car dans l’esprit de certains, elle rime avec absence, réorganisations du temps de travail et autres dispositions qui exigent des nouveaux réaménagements de la part de l’entreprise. La future maman s’expose alors à des réactions diverses. Annoncer sa grossesse à son patron n’est donc pas toujours facile. Alors comment s’y prendre ? Inventaire des bonnes pratiques et des petites bévues à éviter pour donner quelques idées aux parents quand ils devront faire face à leurs boss.

Quand annoncer la nouvelle ?

Aucune loi ne prévoit de délai légal pour révéler sa grossesse à son patron. Cette étape n’est donc pas obligatoire. Pourtant dans la pratique, le mieux est d’annoncer le plus tôt possible son état à son supérieur. Cela permet à la future maman de jouir d’éventuels avantages légaux et conventionnels. Par la même occasion, elle bénéficie aussi d’une protection contre le licenciement prévue par la loi. Si possible, on organise un rendez-vous avec l’employeur. Lors de l’annonce de la grossesse, l’idéal est d’apporter toutes les pièces justificatives venant d’un médecin ou d’un laboratoire. Il serait également raisonnable de lui informer la date prévue pour l’accouchement ainsi que les congés divers. Il est également possible d’annoncer sa grossesse par courrier ou par lettre recommandée.

Comment ?

Ici encore, il n’y a aucune formalité prévue par la loi. Chaque future maman est libre de choisir la manière qu’elle trouve efficace. L’idéal est de prendre en considération au préalable l’ambiance au travail. Mais l’idéal est de mettre au courant son employeur avant les collègues. Non seulement c’est une façon de lui montrer qu’il ou elle a plus de valeur mais aussi une façon d’éviter d’en pâtir s’il ou elle l’apprend par les autres. La meilleure manière est d’être la plus directe possible. Rien ne sert d’utiliser des blagues. Il vaut mieux choisir un ton ferme et sérieux.

Pourquoi emmener un certificat médical ?

Cette pièce permet de justifier son état de santé :

  • soit l’avancée de la grossesse et la DPA ou date prévue pour l’accouchement
  • soit l’état pathologique et son délai prévisible le cas échéant

C’est seulement à partir du moment où l’on montre un certificat médical qu’on commence à bénéficier des dispositions légales et/ou conventionnelles liées à la maternité au travail. Ainsi, les absences pour les suivis divers indispensables lors d’une grossesse seront tolérées. Les employeurs n’auront plus le droit de les déduire du salaire.

Comment réagir selon l’accueil de la nouvelle par son patron ?

Avant même d’annoncer sa grossesse à son patron, il faut déjà se mettre en tête que la majorité des employeurs ne se réjouit pas de cette nouvelle. Il ne faut donc pas s’attendre à de l’enthousiasme quand vient ce moment. Mais quelle que soit la réponse qu’on obtienne, il faut toujours garder son calme. L’idéal est d’être convaincante et de rassurer l’employeur qu’il n’y aura pas de grands changements concernant les missions et les tâches habituelles. Il ne faut surtout pas se culpabiliser et lui montrer que c’est un enfant désiré et qu’on a aussi sa vie privée. Rien ne sert de se pencher sur les maux relatifs à la grossesse. On conseille plutôt aux mamans de parler de choses positives.

Enregistrer

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password