Apprenez à décoder vos contractions

accouchement
Les derniers moments d’attente de la venue d’un bébé ne sont jamais tranquilles. Plus la date prévue d’accouchement ou DPA approche, moins la femme enceinte est patiente. Elle devient de plus en plus anxieuse et stressée. De plus, les signes annonciateurs du jour J deviennent de plus en plus intenses et perceptibles. Le contraire peut également la rendre moins tranquille. Elle se demande alors quand elle va enfin pouvoir partir à la maternité ? Au fil de la grossesse, lorsque le ventre commence à durcir et à se tendre, vous devriez enfin connaitre pourquoi il y a ce genre de contractions. Afin de ne pas s’inquiéter vainement et de savoir réagir à temps, apprenez à décoder vos contractions. Voici tout ce qu’il faut savoir !

Qu’est-ce qu’une contraction d’abord ?

Les contractions sont des sortes de douleurs ressenties par les femmes enceintes le long de leur grossesse. Certes, il se peut que vous n’aurez jamais de contractions jusqu’au jour J. Cela peut arriver donc si vous n’aviez mal nulle part au niveau de votre ventre pendant les 8 voire 9 mois, c’est aussi normal. En général, elles s’intensifient à l’approche de la venue du bébé. Voici l’explication :

  • l’utérus est un muscle creux et lisse, composé de fibres capables de se contracter et de se tendre. Pendant la gestation en particulier, les contractions sont physiologiques et plus perceptibles. Les muscles de l’utérus se préparent à expulser le bébé. Si elles sont justes senties mais restent indolores, ce sont les contractions de Braxton-Hicks. Ce n’est pas uniquement pendant la grossesse que les femmes peuvent sentir des contractions, certaines les ressentent aussi pendant les menstruations. Elles peuvent être très douloureuses mais n’équivalent pas quand celles de la naissance d’un bébé.

Les contractions avant la naissance

Les contractions des faux-travail ne sont jamais intenses et elles ne sont jamais régulières sauf en cas de problèmes particuliers. Elles durent environ 15 à 45 secondes. Pour décrypter les vraies contractions avant l’arrivée du bébé, on n’a qu’à s’allonger sur le dos et replier les jambes. Si on n’arrive plus à enfoncer le bout des doigts dans le ventre, il s’agit des vraies. Il faut donc se presser à aller à l’hôpital.

L’intervalle de temps entre deux contractions est également un signe annonciateur de la naissance à bien reconnaitre. A l’approche de la venue de l’enfant, non seulement les contractions s’intensifient (ont une durée plus longue) mais elles sont de plus en plus fréquentes. Si elles sont espacées de quelques jours, elles vont s’alterner toutes les quelques minutes. Ce sont les moments où les mères redoutent le plus.

Que faire quand on décrypte les contractions du vrai travail ?

Il ne faut plus perdre du temps à chercher des solutions pour atténuer les douleurs causées par les contractions. Il faut tout de suite prendre ses affaires et aller à l’hôpital. Si jamais vous vous retrouvez seule à ce moment très critique, n’hésitez pas à demander de l’aide. Appelez vos proches, le pompier ou vos voisins.

Habituellement, les différentes pertes (muqueuse et eaux) accompagnent les grandes contractions pour annoncer la naissance. C’est un grand moment de panique pour la majorité des femmes qui sont en train d’accoucher. L’idéal c’est de trouver toujours de la compagnie quand le grand jour s’approche.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password