10 astuces pour gérer un enfant difficile

10-astuces-pour-gerer-un-enfant-difficile
Jongler entre le boulot, les différentes obligations et les enfants, ce n’est pas facile. Mais la vie des parents devient encore plus compliquée quand un vent de désobéissance et d’agitation commence à souffler sur leurs progénitures. On parle d’enfant difficile ! Un moment à un autre, chaque parent fait toujours face à cette situation, l’enfant devient agité, perturbateur, bruyant et fait les sourdes oreilles ! Comment faire alors pour le gérer ? Voici 10 astuces pour enfant difficile que la crise soit passagère ou récurrente.

1 Garder son calme

Rien ne sert de perdre patience quand l’enfant fait sa crise. L’idéal est de prendre un peu de recul et de poursuivre les activités ou ce que l’on devrait faire. Quand on accorde moins d’attention à l’enfant, il se calmera de lui-même.

2 Aider l’enfant à nommer son émotion

Les tout petits n’ont pas forcément les mots pour formuler leurs ressentis. Pour eux, les cris et les pleurs expriment tout ! Quand l’enfant sera calmé, on conseille aux parents de venir lui parler et de lui aider à trouver les mots pour identifier ce qu’il a ressenti. Cela lui permet de mieux se communiquer.

3 Apprendre à l’enfant à exprimer sa frustration par des mots et non par des gestes

Frapper, crier, lancer des objets, il faut faire comprendre à son bambin qu’on n’accepte pas ces gestes violentes et qu’ils auront des conséquences (punition etc.).

4 Lui enseigner comment se calmer

Une fois que l’enfant aura appris à déterminer les signaux de colère, il faut lui montrer des trucs simples qui l’aideront à les maitriser. Dessiner, jouer, faire une bataille d’oreillers etc., tout cela peut l’aider à se relaxer.

5 Renforcer les comportements positifs et désirables

Indiquer à son enfant les comportements qu’on apprécie lui aidera à mieux agir. Il ne faut pas oublier cependant de lui féliciter quand il réussit à maitriser sa colère et à faire preuve de patience.

6 Toujours le féliciter quand il le faut

Féliciter son enfant pour tout et pour rien, ce n’est pas évident. Mais dès qu’il réalise quelque chose qu’il puisse considérer comme un exploit, il faut le faire. Cela l’aidera à se valoriser.

7 Garder le contact même après la prise de nerf

Même après une punition, il est important de montrer à son enfant qu’on tienne toujours à lui et qu’on l’aime. Lorsqu’il sera calmé, il faut lui expliquer que ce qu’il a fait n’était pas bien et que ce n’est pas lui qu’on n’aime pas mais ces gestes.

8 Lui faire des petits cadeaux

Les petites surprises, tout le monde les aime ! Pour les petits en particulier, il ne faut pas oublier de les en donner de temps en temps quand ils sont sages. Il faut donc lui faire comprendre qu’il a intérêt à bien se comporter pour mériter quelques choses.

9 Encourager l’autonomie

C’est en grandissant que les enfants gagnent aussi en autonomie. Et bien sûr, ils ont besoin d’un coup de pouce venant de leurs entourages en l’occurrence les parents. Plus ils sont débrouillards, moins ils feront des crises de colère.

10 Lui dire « je t’aime » !

L’amour est le plus grand et le plus efficace de tous les maux. Un petit « je t’aime » de temps en temps est toujours une consolation. Il ne faut pas oublier de le lui dire.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password