Babyphones : alliés ou ennemis des parents ?

Certes, le babyphone est un appareil qui se veut être une solution salvatrice pour les parents inquiets de laisser leurs bambins seuls. Mais justement, est-il vraiment sans danger pour ces jeunes métabolismes. Les ondes électromagnétiques dégagées par ces appareils ne font pas bon ménage avec les systèmes nerveux fragiles de nos petits bambins. Alors, le baby phone est-il une solution pour les parents  ou un ennemi de nos bébés.

Qu’en est-il vraiment ?

Si les effets nocives des ondes sur le cerveau fait encore débat jusqu’à aujourd’hui, il est sûr que le cerveau d’un enfant de 5 ans absorbe 60% d’ondes en plus que celui d’un adulte. Faut-il aussi savoir qu’aucune norme n’est imposée pour ce qui est des puissances d’émissions d’ondes pour les babyphones. Ce n’est donc pas rare de voir des appareils qui signent 20mW et certains arrivent même jusqu’à 250mW. Rappelons aussi que plus l’appareil est perfectionné, avec différentes fonctionnalités intégrées, plus la puissance d’émission est importante. Les appareils jugés dépassés par le temps sont les plus importants puisqu’ils sont généralement à basse fréquence. Savoir que les fabricants ne sont aucunement tenus de marquer sur leurs produits la puissance d’émission, contrairement aux téléphones portables ne rassure forcément pas les parents. Pour mieux vous informer, privilégiez les fiches techniques que vous trouverez facilement sur le net.

Comment protéger nos chérubins ?

En tant que parents soucieux du bien-être de nos enfants, on se doit de les protéger contre ces importantes émissions d’ondes. Selon les nombreux avis des mamans, la première chose est de choisir un modèle à basse fréquence. Aujourd’hui, les fabricants innovent chaque jour pour proposer des modèles toujours plus performants mais avec des émissions limitées. Dans votre quête du babyphone idéal, privilégiez les modèles à déclenchement « Vox ». Mais qu’est-ce que c’est ? La plupart des dispositifs, sont composés d’un émetteur placé dans la chambre de bébé et un récepteur qui est placé près des parents, sauf bien sûr les modèles qui peuvent être connectés  à un smartphone. Dans la plupart des cas, l’émetteur émet des fréquences en permanence, ce qui n’est pas bon pour les bébés. Les gadgets disposant de la fonctionnalité Vox ne se met en marche que lorsque bébé pleure, donc pas d’émissions permanentes. Laissez de côté les appareils de longue portée sauf bien sûr si la chambre de votre enfant est éloignée de la vôtre ou si vous avez une grande maison. Optez pour un babyphone avec une portée de 30 à 100 mètres.

Protéger les enfants ne se limite pas au choix de l’appareil, c’est aussi avoir les bons gestes. Il faut avant tout éviter de placer l’appareil près de la tête de bébé, comme le font certains parents qui pensent que mettre l’émetteur sur la table de chevet du bébé va permettre de mieux l’entendre. Le dispositif doit être placé à un à trois mètres du petit bout’chou. Prenez également le temps d’éteindre l’appareil de temps en temps et de rester à l’écoute de votre enfant.

 

 

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password