La césarienne, une opération pas si « banale » que ça !

Tout un chacun a déjà, au moins une fois dans sa vie, entendu parler de la césarienne. Futurs parents, vous vous été déjà sûrement posé plein de questions à propos de cette dernière. Est-ce sans aucun risque ? Est-ce douloureux ? Comment cela se passe-t-il ? Sachez alors que la césarienne est une technique consistant à effectuer une incision sur le bas du ventre pour extraire le bébé. Fascinante, cette technique gagne de plus en plus de terrain actuellement. Un accouchement sur trois se fait d’ailleurs par césarienne aux Etats-Unis. Toutefois, la plupart du temps, les parents et surtout les femmes enceintes, voient cette technique comme une solution de facilité. Il y a même des femmes qui opte pour ce mode d’accouchement par propre convenance. Or, loin d’être anodin, cette technique présente beaucoup de risques pour les mères.

Ce que la majorité des femmes ne sait pas

Pour éviter les douleurs occasionnées par l’accouchement par voie basse, certaines femmes optent automatiquement pour la césarienne. Or, cette dernière ne doit être pratiquée que pour des raisons médicales bien définies (un problème durant l’accouchement ou lorsque la santé de la mère et de l’enfant sont en danger si ce dernier se passe par voie basse). Et, malgré le fais que cette technique est devenu une routine pour certains médecins, elle reste avant tout une chirurgie délicate. En effet, elle est avant tout faite pour sauver la vie de la mère et de l’enfant. Aussi, cette opération impacte la santé de la mère sur le long terme. Par ailleurs, les risques d’hémorragies mortelles sont élevés avec la césarienne. De même  pour les lésions sur divers organes.

Les risques pour la santé de la mère

A part les quelques risques citées ci-dessous, il vous faut aussi savoir que les femmes ayant eu recours à la césarienne ont une probabilité élevée d’être sujette à une hystérectomie (une procédure consistant à enlever l’utérus) non programmée. De plus, malgré le fait que la césarienne soit un véritable progrès médical, les mères sujettes à cette opération ont 600 fois plus de risque d’être touchée par le placenta accreta. Notons que ce dernier est la mauvaise insertion du placenta (trop en profondeur) dans l’utérus durant l’accouchement. Le placenta reste alors accroché à la paroi utérine alors qu’il doit être expulsé. Cette pathologie peut avoir des conséquences drastiques (hémorragie, anémie, infection,…) sur la santé de la mère.

L’accouchement par voie basse après la césarienne

Nombreuses sont les mères et futures mères se demandant si elles peuvent encore accoucher par voie basse après une ou plusieurs opération césarienne. Eh bien, sachez mesdames que, selon les médecins, c’est tout à fait possible. Par ailleurs, les chiffres indiquent que pas moins de 90% des femmes ayant accouché par césarienne choisissent de donner naissance à leurs prochains enfants par voie basse. Toutefois, l’accouchement par voie basse est contre indiquée si les causes de la césarienne persistent. Ceci-dit, certaines femmes peuvent s’inquiéter sur la durée de la douleur liée à l’opération. Sachez alors qu’elle s’estompe au bout d’un mois au grand maximum (et si l’opération s’est passées sans complication). Néanmoins, porté un enfant après un césarienne reste assez douloureux car le bébé appuie sur la cicatrice.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password