Choisir la maternité

choisir-la-maternite
Qu’il s’agit d’un premier enfant, d’un deuxième etc., on se fait toujours les mêmes soucis quand vient le moment de choisir la maternité. La sélection de sa maternité est une décision importante car il détermine aussi le suivi de la gestation et la manière de vivre son enfantement. Toutes les mamans rêvent d’une maternité 5 étoiles. Chacun a ses critères de choix en fonction de ses besoins, ses attentes mais aussi de ses possibilités car oui, tout se paie. Il y a également plusieurs paramètres qui entrent en jeu en ce qui concerne la sélection de la maternité. Mais les principaux critères à mettre en exergue sont généralement les mêmes : le confort, l’accueil, la qualité des soins, la présence de matériels et la sécurité tant pour le bébé que pour la maman. C’est en prenant en compte ces derniers qu’on puisse enfin affiner le choix.

Maternité 1, 2 ou 3 : à chaque niveau sa particularité

Dans l’hexagone, il y a environ 500 maternités. Elles sont catégorisées en trois niveaux différents. Les plus nombreux sont celles de la catégorie 1.

Les maternités niveau 1 sont destinées pour les femmes qui ont des grossesses normales, c’est-à-dire celles qui ne présentent aucun risque particulier. Elles prennent en charge les suivis de ces mères et les orientent vers des maternités mieux adaptées en fonction de leurs états de santé.

Les maternités niveau 2 disposent d’un service de médecine néonatale ou de soins intensifs. Outre les grossesses normales, elles peuvent donc prendre en charge celles qui sont plus complexes. Elles sont aptes à s’occuper des prématurés de 33 semaines. Mais si jamais il y a des complications, elles assurent le transfert vers des établissements mieux adaptés.

Les maternités niveau 3 sont dotées d’une unité personnalisée de soins intensifs ou d’un service de réanimation maternelle et pédiatrique. Ce sont les grossesses à risque qui sont traitées d’office par cette catégorie. Les prématurés de moins de 32 semaines ainsi que les nouveaux nés qui nécessitent des soins et une surveillance intensive sont confiés aux maternités niveau 3.

Mais il ne faut pas oublier que le savoir-faire du personnel ou encore la qualité des établissements ne peuvent pas être préjugés selon les niveaux. En outre, toutes les maternités quel que soit leur niveau œuvrent aussi en réseau. Il ne faut donc pas s’étonner si on doit faire un transfert d’un niveau à un autre. D’ailleurs, cela dépend de l’état de santé de la mère ou de l’enfant.

Définir le type d’accouchement que l’on souhaite !

En général, le fonctionnement des maternités reste le même. Une fois que la femme enceinte arrive, on l’examine, on la met sous monitoring et on effectue une péridurale selon ses besoins et ses envies.

Mais au préalable, la femme peut aussi choisir la césarienne même s’il n’y a pas de complications. La suite dépend donc de ce choix : ou bien elle entre dans la salle d’accouchement pour attendre le temps du « travail » ou bien elle entre en bloc opératoire.

Désormais, il existe des modes d’accouchement plus insolites. Chacun est libre de choisir la maternité qu’il lui faut. Certaines femmes souhaitent accoucher dans des endroits où elles se sentent plus à l’aise. Mais dans tous les cas, il faut s’assurer que la sécurité soit à son maximum que ce soit pour la mère ou pour l’enfant.

 

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password