La crise de l’adolescence : comment la gérer ?

la-crise-de-ladolescence
Développements et changements physiques, adaptation et intégration dans une nouvelle vie dans la société, il est bien normal que les ados fassent des crises. Ils subissent des pressions différentes venant de leurs entourages. Des fois, ils deviennent hystériques, désobéissants et des fois ils s’isolent, deviennent des grands timides ou voire des dépressifs. En bref, l’adolescence est une période pas facile à vivre tant pour l’enfant lui-même que pour les autres qui l’entourent. Il est alors important pour les parents de savoir gérer la crise de l’adolescence.

Définition

La « crise d’ado » est avant tout un passage transitoire naturel entre l’enfance et l’entrée à l’âge adulte. Elle est marquée par les différents changements physiques et psychologiques de l’individu. En moyenne, on devient adolescent entre 13 et 18 ans. Chaque individu passe par cette étape bouleversante au cours de son existence.

La crise de l’adolescence est en quelque sorte un changement de comportement due aux différents chamboulements dans le corps d’un individu. C’est une façon d’exprimer sa façon de voir le monde et de s’adapter à un nouvel univers avec un nouveau corps.

C’est pendant cette période que l’ado développe sa personnalité. Il va retrouver de nouvelles marques.

Le début et la fin de la crise d’adolescence : les indices

Il est très facile d’identifier le début de la crise d’adolescence. Outre les différents changements apparents sur les corps des ados, ils commencent aussi à contredire tout ce qu’on leur demande et ce qu’on leur dit. Ils deviennent plus coquets et cherchent à trouver leurs marques et leurs styles.

Quand tous les signes d’agressivité, d’opposition ou de rébellion disparaissent, la crise d’adolescence touche donc à sa fin. A ce moment, l’enfant devient plus doux et plus accessible. Il devient plus facile de lui parler et il commence à avoir une vraie personnalité : fini donc de copier ce que les copines ou les copains font.

Le rôle des parents

Une grande majorité des parents pensent que quand leurs enfants font des crises d’adolescence, mieux vaut leur accorder un peu d’espace. Certes, ils ont besoin d’expérimenter et de découvrir la vie par eux-mêmes. Cependant, ils nécessitent aussi d’être encadrés. En effet, c’est pendant cette période que les futurs jeunes gens puissent manifester des comportements qui peuvent les mettre en danger : fugues, prise d’alcool ou drogue, délinquance, violence, etc.

Alors plus que jamais, les ados ont besoin d’être entourés et dirigés pendant cette phase de leur existence. Cela leur permet de rester sur la bonne voie et de ne pas succomber aux mauvaises influences.

Il ne faut pas oublier non plus que tous les ados n’entrent pas obligatoirement « en crise ». Il se peut que certains d’entre eux ne manifestent aucun des signes cités en dessus. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont anormaux ou que ceux qui sont en crise sont des causes perdues. Les parents n’ont pas à s’inquiéter à ce propos.

Par contre, si ce sont les signes qui doivent apparaitre physiquement qui se montrent anormaux, cela doit alerter les adultes. Cela pourrait être des symptômes de malformations ou autres problèmes physiques qui pourront avoir plus tard des conséquences sur la santé et le développement de l’adolescent. On conseille alors aux parents d’emmener leurs enfants chez les médecins traitants ou d’autres professionnels pour déterminer la source des problèmes.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password