Faut-il planifier les rapports sexuels pour concevoir un bébé

Planifier les rapports sexuels ?

 

Planifier rapports sexuels

 

De nombreux parents se demandent quel est l'instant propice pour semer la petite graine. Certaines périodes sont plus favorables que d'autres. Pour déterminer le moment idéal, suivez le guide.

 

Des rapports deux à trois fois par semaine...

 

Tomber enceinte, c'est avant tout une question de dynamisme ! Les futurs parents faisant l'amour plusieurs par semaine mettent toutes les chances de leur côté. Il est vrai que la fécondation n'a lieu qu'en présence de l'œuf produit après l'ovulation, mais souvent, il est difficile de déterminer cette phase. Réitérer l'acte sexuel deux à trois fois par semaine ne peut alors que favoriser la conception du bébé. Cette méthode s'avère également efficace pour les futures mamans dont le cycle menstruel est irrégulier. Celles qui prennent des pilules contraceptives doivent quant à elle s'armer d'un peu de patience. Environ deux tiers d'entre elles mettent six mois avant de pouvoir mettre en route leur bébé lorsqu'elles cessent d'utiliser ce contraceptif.

 

Passer à l'acte avant l'ovulation

 

Si la période de l'ovulation se précise, l'idéal serait de planifier les rapports sexuels un à deux jours à l'avance. Et pour cause : les spermatozoïdes ont une viabilité de 3 à 5 jours et l'œuf de la prétendante au titre de maman ne survit que 24 heures. Une relation sexuelle programmée avant l'ovulation permettra alors aux spermatozoïdes de migrer entre-temps vers les trompes de Fallope et de féconder l'œuf dès qu'il est libéré.

 

L'ovulation, déterminer quand ?

 

Celles qui ont un cycle régulier peuvent calculer la date de l'ovulation. Avant tout, elles doivent déterminer la durée du cycle et considérer que la production de l'ovule se fait entre 12 et 14 jours avant l'apparition des prochaines règles. La maman doit aussi être à l'écoute de son corps pour planifier les rapports sexuels. Une faible augmentation de la température corporelle est une des manifestations. Ainsi, relever la température à la sortie du lit aide à détecter cette hausse. Des sécrétions vaginales claires et abondantes en plus de légères douleurs dans le bas du ventre sont également des signes non négligeables.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  
Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password