Parole de Julie : La fin des haricots,du lait pour nourrir bébé…

La fin des haricots,du lait pour nourrir bébé…

avis de maman parents

 

 

La semaine dernière, j’ai eu super peur, j’ai cru que je n’avais plus assez de lait pour nourrir correctement ma p’tite puce.

Mais oh miracle, aujourd’hui, j’ai plein de lait, et ma puce ne réclame plus tout le temps! C’est incroyable!

Moi et mon lait maternel, c’est toute une histoire. Je me suis fait tellement de frayeurs à ce sujet, que je pourrais écrire un roman de 200 pages, et je vous jure qu’il serait passionnant, avec tous les rebondissements que j’ai vécu. Et encore, ça ne fait que trois mois!

Alors voilà, la semaine dernière, je ne sais pas pour quelle stupide raison je décide de me peser et de peser ma puce. Et là, horreur, ma balance me dit que ma puce a pris à peine 100 g en 2 semaines, c’est catastrophique pour une mère nourricière comme moi (je prends mon rôle de nourriture, TRÈS au sérieux).

Et en plus, c’est ce jour là qu’a justement choisi mon bout’chou pour faire son début de pic de croissance des 3 mois, un peu en avance en plus.

Je suis donc complètement perdue.

Non seulement elle réclame toutes les 2 heures, au lieu des habituelles 3 à 4 heures le jour, mais en plus elle agit bizarrement. Deux soirs d’affilé, elle s’énerve à la dernière tétée, elle tire sur mon téton et se cambre en arrière, elle grogne, pleure,  je ne l’ai jamais vue comme ça. Limite elle hurle.

Je me sens trop mal, coupable, j’ai peur de ne plus avoir assez de lait. D’ailleurs, je vois bien que mes seins sont tout mous, tout vide, j’ai l’impression de ne pas la satisfaire, j’ai la nette impression qu’elle a encore faim.

A force, en 3 mois, on se connais, et je la comprends parfaitement, ma puce: elle a faim, pour moi, c’est clair et net.

Mais que faire? J’ai beau alterner les seins, le gauche, droit, re gauche, redroit, elle n’a vraiment pas l’air rassasiée.

Je commence donc à douter. A sérieusement douter.

Et puis je prends mon courage à deux mains, je me rends à la pharmacie. Samedi soir. A contre cœur. Mais je ne peux pas laisser ma puce mourir de faim. J’achète donc mon lait artificiel, Gallia 1er âge, LA pour les intimes.

Je rentre à la maison et je fond en larmes. Je ne peux pas me résoudre à donner du lait de vache à ma chérie, mais je suis tiraillée, je ne supporte pas de la voir souffrir parce que mes seins sont trop vide pour la dernière tétée du soir.

Je me sens nulle, comme si j’avais perdue la bataille. Je me sens faible, j’ai l’impression d’être une lâche, une collabo.

Je prépare mon bib de LA et j’essaie de le donner à ma puce. Mais là, et je l’adorerais toujours pour ça, elle recrache net ce jus infâme, elle est catégorique, elle le refuse. Je retente l’affaire le dimanche soir et là rebelote: elle nourrit le bavoir. Ah lui, il a super bien mangé! Tout est passé dedans, elle rechigne encore…Brave bête cette petite, c’est bien ma chérie, le LA, c’est de la merde, le lait de maman est dix fois meilleur, c’est évident.

Même si c’est papa qui essaie le dimanche soir, et qui fait tout doux, avec soin, c’est le même résultat.

Et bien je ne sais pas si c’est ce refus catégorique qui m’a reboosté, ou alors les derniers jours de tétées +++++, mais en tous les cas, aujourd’hui, j’ai même pas eu besoin de donner les deux seins, j’avais largement assez de lait dans un sein pour chaque tétée, c’est génial, non?

Alors est-ce le pic de croissance qui est passé?

Est-ce une réaction aux nombreuses tétées de la semaine passée qui a relancé ma production de lait?

Est-ce mon moral qui a fait ça?

Je n’en sais rien. Je ne comprends pas trop bien. Mais je suis ravie. Ma puce a l’air en pleine forme, repue, heureuse, épanouie, et moi, je me sens beaucoup mieux.

D’ailleurs, même si je ne sens les montées de lait qu’après l’avoir mis au sein à chaque fois, je m’en fiche. Je suis peut-être passée en lactation automatique.

Mais du moment que je peux continuer à nourrir ma puce au sein, je suis la plus heureuse des mamans.

Ben oui, c’est vrai quoi, on s’y fait à cette proximité, à ces câlins.

j’adore allaiter.

Je trouve ça trop beau, et trop bien, de pouvoir donner le meilleur à son enfant. Et elle me le rend bien.

Parole de maman

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  
Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password