Comment gérer le départ à la maternité ?

Vous attendez un enfant, le jour J approche et vous avez peur de paniquer au moment de gérer le départ à la maternité ? Vous avez peur de ne pas savoir quoi prendre ? Quelques conseils prodigués par la maternité de l’Institut Mutualiste Montsouris.

Que faut-il avoir préparé ?

Il est préférable d’avoir sa valise de maternité (voir site de la maternité de l’Institut Mutualiste Montsouris pour avoir un exemple) prête un mois avant. Il faut également avoir une liste pour faire garder ses premiers enfants si vous en avez c’est-à-dire organiser la garde avec la liste des numéros de téléphone des proches. Il ne faut pas aller toute seule en salle de naissance donc c’est toujours intéressant d’avoir des numéros si le père ne peut pas venir ou qu’il n’y a pas de père.

Autre précaution : s’épiler le haut du pubis, à prévoir en cas de césarienne, ce que l’on peut difficilement savoir à l’avance. C’est pour ne pas avoir à la repousse des démangeaisons dans la cicatrice.

Que faire le jour du départ ?

La première des choses est de prendre une douche car vous ne saurez pas quand vous pourrez vous relaver, et en particulier les cheveux. Pensez bien à enlever votre vernis à ongles en particulier sur les mains car sinon on ne peut pas mesurer votre taux d’oxygène dans le sang. De plus, pensez bien à vous nourrir (fruits secs, fruits, légumes, pâtes…) avec une alimentation riche en sucres lents et facile à digérer. Ensuite, ne pas oublier d’enlever ses bijoux pour ne pas perdre bague de fiançailles, alliance, montre etc.

Il ne faut pas non plus oublier la carte de groupe sanguin ainsi que de nourrir ses animaux si vous en avez car le temps passé à la maternité dure plusieurs jours.

Comment partir à la maternité ?

La première des choses c’est d’être accompagnée par quelqu’un. La deuxième est de baliser le trajet et choisir judicieusement son moyen de transport (évidemment pas de transport en commun, pas de trottinette, pas de vélo). Le plus préférable reste la voiture personnelle qu’on ne conduit pas soi-même (d’où l’importance d’être accompagnée). Et, si ça ne va pas du tout car vous avez la tête du bébé entre les jambes ou vous saignez beaucoup, il faut quand même avoir le réflexe d’appeler le SAMU ou les pompiers.

Rappelons les numéros d’urgence : les pompiers 18, le SAMU 15 ou numéro d’urgence européen 112.

Petit détail pour le futur père : prévoir une sacoche avec de quoi boire et manger, se distraire et ne pas trop se couvrir car il fait très chaud dans les salles de naissance.

 

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password