Grossesse et médicaments, la prudence est de mise

La femme enceinte, comme tout le monde ne sont pas épargnées par les maladies. Toutefois, du fait que la santé de bébé dépend de tout ce que la femme prend, cette dernière doit prendre beaucoup de précaution par rapport à la prise de médicament. Mais, en général, la prescription médicamenteuse n’est pas du tout conseillée pendant la grossesse. Néanmoins, il convient au professionnel de santé de bien évaluer les risques liés à cela. Quoi qu’il en soit, afin de vous éclairer un peu sur le sujet, ci-après les informations que vous devez savoir par rapport aux risques de la prise de médicament durant la grossesse.

Les effets indésirables des médicaments

Même si tous les médicaments ne peuvent être commercialisés sans avoir passé une évaluation scientifique, certains présentent encore des risques s’ils sont pris par des femmes enceintes. Ainsi, la prise de certains médicaments à une période bien déterminée de la grossesse peut influencer le développement du fœtus. De ce fait, si c’est au tout début de la grossesse que la future maman est sous traitement, le risque de malformation est très élevé. Durant le second trimestre, le ralentissement de la croissance peut survenir avec la prise de médicaments. Ici, certains organes de bébé peuvent être atteints et ne plus fonctionner correctement. Par ailleurs,  d’autres effets peuvent n’apparaitre qu’à une certaine distance de la naissance (ils ne sont diagnostiqués que lorsque l’enfant grandit). Tel est par exemple le cas des troubles comportementales ou encore des troubles cognitifs. Ces troubles peuvent être causées par la prise de médicaments tout au long de la grossesse.

Interdiction des médicaments contre la tension

Certaines femmes peuvent présenter de problèmes de tension (notamment de l’hypertension) durant la grossesse. Toutefois, il vous faut savoir que les médicaments permettant de traiter ce problème de santé sont interdits pour les femmes enceintes. En effet, même si les IEC ou inhibiteurs de l’enzyme de conversion sont tout indiqués pour traiter l’hypertension artérielle chez un sujet adulte, ils ont été interdit par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) car pouvant avoir des conséquences dramatiques sur la santé du fœtus. Cependant, si le traitement de l’hypertension artérielle est obligatoire il est conseillé d’opter pour une alternative thérapeutique sans contradiction et sans effet secondaire pour la grossesse.

Des pictogrammes comme prévention

Malgré le fait que la prise de certains traitements médicamenteux soit proscrite  pour les femmes enceinte, certaines d’entre elles ne le savent pas encore. C’est pour éviter cette ignorance que la Direction Générale de la santé (DGS) a décidé de mettre des pictogrammes « interdit » et « danger » sur les emballages des médicaments afin de prévenir les femmes enceintes. Le premier présente la silhouette d’une femme enceinte avec une barre rouge, il signifie que le médicament n’est pas destiné à la femme enceinte. Le deuxième quant à lui  présente la silhouette d’une femme enceinte entouré d’un triangle rouge, il signifie que l’utilisation du médicament ne doit se faire que s’il n’y a aucune solution alternative. Pour rappel, cette mesure a été appliquée depuis le 17 octobre dernier. Ceci-dit, sachez qu’avant de prendre un quelconque médicament, veillez toujours à consulter un professionnel.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password