Introduire les premiers aliments de bébé

Votre bébé approche le sixième mois et vous pensez qu’il est temps d’introduire d’autres aliments à son quotidien ? Cette étape est souvent difficile pour bébé puisque c’est un grand tournant dans sa vie. Il vous faudra donc vous armer de patience mais une bonne connaissance sur le sujet pour que la transition se fasse le plus facilement possible.

Est-ce le bon moment ?

L’âge pour introduire les premiers aliments restera toujours un débat entre les parents. Sachez toutefois que l’âge idéal est de six mois puisque c’est à cette période que son petit corps en pleine croissance réclame d’autres apports que ceux que lui promet le lait. De nombreux parents sont pressés de donner une nouvelle alimentation à bébé avant cet âge, ce qui n’est pas une bonne chose pour le petit bambin. En effet, votre bébé n’est pas prêt à accueillir ce changement tant psychologiquement que physiologiquement. En effet, avant six mois, la production de salive n’est pas assez important et la quantité d’enzymes utiles à la digestion n’est pas encore suffisante. Les grandes quantités de protéines qu’il assimilera avec sa nouvelle alimentation ne pourront pas aussitôt être tolérées par ses reins qui sont encore en phase de maturation. Diversifier l’alimentation de bébé trop tôt augmente les risques d’allergies alimentaires comme son système immunitaire n’est pas encore prêt. Attention, pour les bébés prématurés, il faut se référer à l’âge corrigé de bébé et non à sa date de naissance.

Quelle alimentation pour bébé ?

Vous avez décidé de vous lancer d’introduire une nouvelle alimentation mais vous ne savez pas ce qu’il faut lui donner. A six mois, bébé a des énormes besoins en fer que le lait ne peut plus combler. Il est donc primordial de miser sur les aliments riches en  fer tels que le la viande, les œufs, la volaille, les œufs, le tofu ainsi que les céréales pour bébé. Vous pouvez ensuite entamer avec des légumes, des fruits ou du yaourt. Nous avons tendance à mélanger un nouvel aliment avec d’autres auxquels bébé est habitué en pensant qu’il passera mieux. C’est pourtant ce qu’il ne faut pas faire. Il faut le laisser goûter séparément pour qu’il puisse différencier les aliments et leurs goûts. Si vous êtes à cours d’idées, vous pouvez trouver des recettes et menu bébés sur la toile.  Si bébé refus de manger un plat, ne le forcez pas. Faites plusieurs tentatives et si les résultats sont vains retentez après quelques semaines, ces goûts auront peut-être évolués.

Et les aliments allergènes ?

Dans la liste des aliments allergènes, on retrouve les arachides, les fruits de mer, le blé, les œufs, le lait, les noix, le soja, les graines de sésame. Mais ce n’est pas pour autant que retarder l’introduction de ces aliments élimine les risques d’allergies. L’idéal est d’introduire ces aliments seuls pendant deux ou trois jours et voir si votre enfant fait une réaction allergique. Demandez toutefois les précieux conseils d’un pédiatre ou d’un allergologue pour savoir comment réagir en cas de réaction allergique.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password