Les cicatrices de césarienne

les-cicatrices-de-cesarienne
Sur les 25 dernières années, le taux de césarienne a doublé. Si en 1981, 11% environ des femmes qui accouchent l’ont fait par césarienne, ce pourcentage s’est envolé à environ 21% en 2007. En moyenne donc, une naissance sur cinq se fait par voie chirurgicale. Quelles sont donc les raisons de cette hausse ? La gynécologie préconise désormais plus de mesures préventives ayant comme but de réduire le risque de souffrance fœtale pendant le travail. En outre, l’augmentation de la moyenne d’âge des mères et des naissances gémellaires accroit encore plus les accouchements à risques. Dans la majorité des cas, l’anesthésie générale a été remplacée par l’analgésie péridurale. Pour toutes ces raisons, les parents optent pour l’opération chirurgicale. Mais qu’en est-il des cicatrices de césarienne ?

Les cicatrices de césarienne sont-elles obligatoires ?

Etant un acte chirurgical, la césarienne n’est donc pas une opération anodine. Elle laisse des cicatrices sur 10 à 15 cm au-dessus du pubis (en horizontal ou en vertical du nombril au pubis).

Les cicatrices de césarienne poursuivent généralement la même évolution. Au début, soit quelques semaines après l’opération, elles sont très visibles. Avec le temps, elles se dissimuleront jusqu’à devenir une fine bande rouge. Cette dernière prendra ensuite une couleur rosée avant de ressembler entièrement à la couleur de la peau normale. Il se peut aussi que les cicatrices soient estompées par les poils pubiens.

Cicatrices après une césarienne : comment les cachées ?

En général, les méthodes de suture usées actuellement limitent les risques de cicatrices disgracieuses après une césarienne. Toutefois, il y a toujours des risques que l’esthétique de la peau soit plus ou moins endommagée sur la partie cousue. Heureusement, il y a des petites astuces qui permettent aux femmes de dissimuler leurs cicatrices et d’oser les bikinis ! Les traitements homéopathiques en sont des exemples. Il y a aussi des crèmes cicatrisantes qui pourraient faire l’affaire. Cependant, il faut d’abord consulter l’avis d’un professionnel avant l’usage de ces produits. En général, ils ne peuvent pas être appliqués qu’après le retrait ou la résorption des sutures.

Au-delà de l’usage de produits, il faut garder à l’esprit que les rayons du soleil ne sont pas bons pour les cicatrices. Il faut alors éviter de s’exposer au soleil surtout pendant la première année.

Hygiène et soins

Il ne faut pas attendre que les sutures soient effacées ou retirées pour commencer les soins. Cela doit être fait juste après l’accouchement. Cependant, on n’a pas non plus le droit de prendre une grande douche qu’une fois la plaie bien sèche.

Des éventuelles douleurs sont possibles pendant les premières semaines voir premiers mois. Elles sont causées par les tiraillements de la cicatrice et la repousse des poils. Dans le cas où elles deviennent insupportables, ou au pire elles s’accompagnent de saignements ou de pus, on conseille tout de suite aux mamans d’aller voir un professionnel.

Pour donner au corps le temps de récupérer et à la peau le temps de repousser, il ne faut pas faire des gestes trop violents et éviter les tâches qui demandent trop d’efforts (port de charges lourdes, déplacement de meuble, etc.). Habituellement, la reprise des exercices physiques (sport) comme la musculation abdominale est déconseillée. On peut tout de même reprendre ces activités petit-à-petit et après avoir consulté l’avis d’un expert.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password