Papa doit-il assister à l’accouchement ?

accouchement
Autrefois, un homme qui assistait à une naissance était complètement irrecevable. Mais comme le féminisme exige le partage de tout entre les deux sexes, la participation du père lors de l’accouchement est devenue chose courante. Puisqu’il n’y a pas de règle prédéfinie par rapport à la présence du papa à l’arrivée de son enfant, il a le choix entre y être ou ne pas y être. Cependant, son engagement est jugé comme une sorte de détermination à accepter sa part de responsabilité par rapport à sa famille. Toutefois, ces papas ont toujours une crainte de ne pas savoir comment gérer la situation et sont anxieux de voir leurs femmes souffrir.

Présence du père à la naissance du bébé : pas d’obligation

Il n’y a que deux cas : les papas qui s’impatientent et qui veulent à tout prix être les premiers à tenir leurs bébés dans leurs bras et les papas qui ressentent une peur bleue à l’idée de voir leurs femmes accoucher. Si vous faites partie des femmes qui ont le second type de mari, ne vous inquiétez pas, c’est aussi naturel d’être angoissés. Il est alors déconseillé aux mamans de forcer leurs hommes à être présent à l’évènement. On ne peut pas non plus les juger quelle que soit leur décision. Ne pas y être n’est pas une lâcheté. Il y a plusieurs raisons hormis la peur qui pourraient bloquer un homme à ce propos. Outre la difficulté à gérer l’angoisse, les émotions, bref la situation en général, voir en face sa femme associée à tout le protocole médical de la naissance pourrait aussi changer le point de vue envers elle après la naissance. Il est alors inutile de lui infliger quelque chose qu’il n’aime pas. Rien ne sert de se demander si papa doit-il assister à l’accouchement s’il ne le souhaite pas.

La nouvelle idéologie du couple : concevoir et accoucher ensemble

Dans les années 50, l’accouchement était encore une histoire qui ne s’est passé qu’entre femmes. Ce fut l’accroissement des naissances dans les hôpitaux dans les années 70 qui a changé les donnes. Les hommes ont commencé à avoir de la place à la maternité. Puis avec l’intégration de la nouvelle technologie dans la salle d’accouchement, ils sont devenus de plus en plus nombreux à assister à ce grand évènement. Puis les femmes ont commencé à vouloir voir leurs maris dans les salles d’accouchement. Depuis les années 2000, la conception de la famille a vraiment changé. Le concept « égalité des sexes » a permis aux hommes d’avoir plus de place à l’hôpital. Désormais, on pense qu’après avoir vécu ensemble la maternité, il y aurait plus d’affinité dans la famille. On pense également que le bébé a été conçu ensemble, il mérite donc d’être accueilli par son père et par sa mère en même temps.

Quels sont les risques pour la santé du père ?

Si jamais il y a forcing, plusieurs séquelles peuvent avoir lieu comme la dépression post-natale du père avec des symptômes souvent physiques comme des douleurs, des maladies brusques etc. Il pourrait également avoir une fuite physique : il s’agit de séparation ou d’isolement (par rapport à la famille, le travail, les amis etc.). Un homme pourrait aussi perdre son envie de faire l’amour à sa femme malgré les souvenirs lors de l’enfantement.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password