Pots et rehausseurs, apprentissage de la propreté

pots-et-rehausseurs-apprentissage-de-la-proprete
Tôt ou tard, bébé doit apprendre petit à petit la propreté. Cela commence par l’abandon des couches qui coûtent aussi chères ! Non seulement, c’est économique, mais c’est aussi très important pour initier l’enfant à être indépendant. En outre, c’est un bon moyen de lui donner sa liberté. Mais comment inculquer le bébé de l’usage du rehausseur et du pot ? C’est la question dont se posent de nombreux parents. Le passage des couches vers les pots et rehausseurs n’est pas du tout facile. Il faut de la patience et beaucoup d’attention avant que l’enfant réussisse à s’y habituer. Voici quelques trucs à savoir à ce propos.

Quand et comment apprendre la propreté ?

Il n’y a pas de période idéale pour initier l’enfant à l’usage des pots et rehausseurs et l’apprentissage de la propreté. Cela peut varier d’un enfant à un autre. En général, cela doit se passer au moment où bébé arrive enfin à monter tout seul les escaliers. Selon les chercheurs, à ce moment précis, ses muscles appelés sphincters sont prêts. Ils commandent les fesses.

Pour l’initiation, rien ne sert de trop forcer. Il faut suivre le rythme de l’enfant et donc s’armer de beaucoup de patience. De temps en temps, il faut lui inculquer que c’est lui qui génère le pipi et le caca. Cela lui permet de comprendre petit à petit qu’il peut donc les contrôler.

Il faut éviter de culpabiliser ou de gronder son enfant s’il le fait encore dans sa culotte. Cela ne ferait que développer en lui un sentiment de peur et de recul. Au contraire, il faut l’encourager à utiliser son pot.

On conseille aux parents de ritualiser les moments caca et pipi ! Une fois que cela devienne une habitude, l’enfant apprendra lui-même de le faire tout seul. Quand il arrive enfin à ce stade, il ne faut pas oublier de le féliciter, cela l’encourage encore plus.

Après avoir réussi à faire pipi et caca tout seul, l’enfant doit aussi apprendre à se laver les mains. C’est essentiel. Si le levier de douche est trop haut pour lui, on peut lui préparer un petit seau. Il appréciera.

Et si l’enfant n’aime pas son pot ?

Certains enfants sont tout simplement contre le pot ! Il ne faut pas les forcer. Ce qu’il faut faire c’est leur proposer d’utiliser un réducteur de toilettes avec un marchepied pour atteindre la cuvette. Pour optimiser les chances que l’enfant apprécie ce dispositif, on peut choisir des modèles en forme d’animal (canard, chat, chien etc.) avec des couleurs attirantes. On conseille également aux parents d’acheter des modèles avec des antidérapants ou recouverts de caoutchouc pour éviter la glissade. Ils coûtent en moyenne 15 à 20 euros.

Penser sécurité !

Que ce soit avec un pot ou un rehausseur de toilettes, il est très important de veiller à la sécurité de bébé. Quel que soit son âge, l’enfant a toujours besoin d’être surveillé. Cependant, il faut lui laisser un peu d’intimité quand il fait pipi ou caca.

Le mieux c’est de lui fournir des équipements sécuritaires et qui sont conçus selon ses besoins donc pas trop grand et pas trop petit non plus. Chez les magasins de puériculture, on peut en trouver divers modèles de toutes les tailles.

Sachez connaitre ce que l’enfant aime et achetez un équipement qui coïncide avec cela (pot en forme de petite voiture ou d’animal etc.).

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password