Pour que bébé grandisse bien !

Pour les mamans, il est difficile de préparer  des menus qui répondent aux besoins nutritionnels de leur bébé et délicieux à la fois. En effet, quand le bébé grandisse, son alimentation doit être diversifiée. Mais souvent, les petits se tordent le nez devant ses purées et les petits pots. Quels menus pour votre bébé ? Voici un article pour vous aider à comprendre le développement de son goût.

Les enfants comme les bébés ont un goût bien plus prononcé que les adultes. Car ils possèdent de plus de 10 000 cellules gustatives alors que les grands ne disposent que la moitié.

La grossesse…

Une étude américaine confirme que les goûts alimentaires se décident dans le ventre de la maman. Pendant la grossesse, le bébé est influencé par le régime de la mère et la saveur du lait maternel après la naissance. Si la maman mange trop sucré pendant sa grossesse, le bébé aura tendance à apprécier les aliments sucrés que les salés à sa naissance. Ainsi, il faut donc bien manger et équilibré les régimes alimentaires durant les 9 mois.

L’évolution du goût

Avec le temps, le goût des bébés évolue. Dès son plus jeune âge (12 à 18 mois), l’enfant doit recevoir une alimentation très variée  c'est-à-dire avec les quatre saveurs : salé, sucré, acide et amer. Sans oublier de varier les sensations thermiques, olfactives, auditives, tactiles de volume, de consistance ainsi que la perception visuelle.

Mais sachez qu’il est important de respecter les goûts de votre bébé et accepter ses refus. Pour qu’il trouve son appétit, soignez la présentation des repas, utilisez des récipients de couleurs vives pour flatter son œil.

Certaines mères, parents même puisqu’il faut être deux pour élever un enfant, ont tendance à mal nourrir son bébé inconsciemment à cause du manque de disponibilité. Pourtant, ils pensent être de bons parents. Or, chez les enfants, il y aussi les grands mangeurs et petits mangeurs. Les parents doivent alors trouver le juste le milieu pendant le repas pour ne pas céder aux caprices de leur enfant ou les imposer de manger.

Attention aux allergies alimentaires

La prise trop tôt des aliments comme l’arachide ou le blanc d’œuf chez le petit enfant n’est pas conseillée.

Lorsque la famille est très allergique, l’enfant présente aussi un haut risque d’allergie. Ainsi, il faut conseiller les laits hypoallergéniques et l’allaitement maternel. La consommation des protéines végétales et les animales allergisantes sont à éviter avant 6 mois.

Les groupes d’aliments

Voici les 6 groupes d’aliments que vous devez savoir afin de diversifier les menus de votre bébé.

  • Groupe I : laits et dérivés comme les yaourts, fromages, petits-suisses qui apportent des protides et des lipides animaux, du calcium, des vitamines B2, A rt D.
  • Groupe II : poissons, œufs, jambon, viandes apportant aussi des lipides animaux et des protides, du phosphore, du fer, des vitamines A et B12.
  • Groupe III : céréales, farineux, pommes de terre, légumes sec apportant des glucides, du phosphore et des protides végétaux.
  • Groupe IV : végétaux frais comme les fruits et légumes apportant des glucides, des protides végétaux, de la vitamine C, de la cellulose et des minéraux.
  • Groupe V : matières grasse comportant des lipides animales et végétales, des vitamines A et D.
  • Groupe VI : produits sucrés et dérivés comme les confiseries, le chocolat, les gelées, le miel et d’autres qui apportent des glucides.
Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password