Poussées dentaires de bébé : ce qu’il faut retenir

En général, sauf lors de cas très rares, les bébés naissent sans aucune dent. Ce n’est que quelques mois après que les premières dents font leur apparition. Cette période est, dans la plupart des cas, douloureuse pour bébé. Aussi, les parents ne savent pas quoi faire pour soulager leurs petits bouts. Ce qu’il faut retenir c’est que ce passage est tout à fait naturel pour votre enfant et que des solutions sont à votre portée pour l’apaiser. Ceci-dit, l’apparition des premières dents marque un tournant dans la vie de bébé. Il commence en effet à mâchouiller et à s’intéresser de plus en plus à son environnement. Pour cela, il rapporte dans sa bouche tout ce qui lui tombe sous la main.

Les informations à prendre en compte

Afin de bien vous préparer à la première poussée dentaire de votre enfant, il vous faut savoir comment se développent ses dents. Sachez alors que le développement des dents de votre petit bout commence durant la grossesse. Toutefois, l’apparition de la première dent ne se fait qu’au sixième mois de bébé. Néanmoins, cette durée dépend de chaque nourrisson. Certains auront leurs premières dents vers 3 mois, d’autres un peu plus tard (1 an ou au-delà). Et, à chaque poussée, chaque dent de bébé va passer de « bourgeon » à une dent de lait en perçant la gencive. Vous devez alors vous y préparer car cette étape est douloureuse pour l’enfant. Ce qui affecte son humeur voire sa santé. D’autant plus que l’apparition de toutes les dents de votre petit bout prendra quelques mois (voire jusqu’à sa troisième année).

Quels symptômes durant la pousse des dents ?

De nombreux jeunes parents se demandent comment reconnaître si leurs enfants ont une poussée dentaire. En général, les symptômes de cette dernière sont les mêmes pour tous les bébés. L’apparition des premières dents peut causer des crises chez l’enfant. Cela se manifeste par une sensibilité des gencives. Aussi, votre petit bout a constamment besoin de mordiller et perd l’appétit. D’autres symptômes comme l’hypersalivation ne trompent jamais. Des rougeurs aux joues, une poussée de fièvre et une mauvaise digestion peuvent aussi apparaitre. Ceci-dit, chez certains bébés, la poussée dentaire ne se manifeste que par les tempes qui rougissent. Cette phase est tout autant désagréable pour l’enfant que pour les parents. Mais il n’y a pas lieu de s’affoler car des traitements existent pour soulager votre petit bout.

Les traitements adéquats

Afin d’apaiser la douleur occasionnée par l’apparition des dents vous pouvez adopter quelques gestes. Par exemple lorsque votre bébé fait une crise vous pouvez le porter en le réconfortant. Un massage de tout le corps peut aussi fonctionner. Et, pour son envie de mordiller, proposez-lui un anneau de dentition que vous avez réfrigéré. Cela facilite vraiment le perçage de la gencive et donc la poussée dentaire. Aussi, il est préférable de privilégier les plats froids pour bébé. Les pédiatres conseillent aussi de masser fréquemment les gencives de votre petit bout avec les doigts propres. En ce qui concerne la fièvre, vous pouvez utiliser de l’ibuprofène ou du paracétamol. Toutefois, il est fortement conseiller de consulter un pédiatre afin d’être sûr de la dose et du médicament adéquat.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password