Quelle méthode pour apprendre ses cours par cœur ?

quelle-methode-pour-apprendre-ses-cours-par-coeur
Chaque individu a sa propre capacité d’apprendre et de retenir quelque chose. Certains enfants ou adolescents arrivent à saisir leurs leçons en un rien de temps. D’autres nécessitent une durée plus longue pour apprendre. Il arrive même qu’après des heures et des heures de révision, ils ne retiennent rien et n’arrivent pas à se concentrer. Est-ce peine perdue ? Il existe bel et bien des méthodes pour retenir par cœur ses leçons. Cependant, il ne faut pas oublier que rien ne sert de les réciter si on n’en comprend aucun mot ! Alors on devrait utiliser quelle méthode pour apprendre ses cours par cœur et pour les saisir en même temps ?

A chacun son style !

Et oui, on ne se lasse pas de dire que chacun a sa propre façon de faire les choses. Les stratégies mentales sont variées et il est alors possible d’user d’un sens pour tout apprendre. Il faut tout simplement savoir déterminer si on est plutôt visuel, verbal, auditif ou encore kinesthésique etc. La première chose à faire pour saisir les leçons est alors de définir quelle stratégie mentale s’accorde le plus à soi-même. Une fois qu’on arrive à la distinguer, il faut l’exploiter.

Préparer le terrain

Listes, fiches, notes etc., à chacun sa manière. L’essentiel c’est de savoir économiser le temps. Rien ne sert d’apprendre des passages inutiles par cœur. Mieux vaut tout de suite se concentrer sur ceux qu’on ait vraiment besoin. Il faut alors déterminer au préalable les parties indispensables des cours : dates, formules, personnages clés, vocabulaire en langue, définitions, citations, noms des événements, etc. Chacun de ces éléments doit avoir sa propre fiche. Tout mélanger n’est pas vraiment efficace.

Répéter plusieurs fois

Il n’y a pas de formules magiques pour bien mémoriser. Il faut relire et réviser plusieurs fois. On conseille aux parents de demander à leurs enfants de faire cette étape chaque soir après la prise des leçons en cours pour une simple raison : les souvenirs sont encore frais ! A ce moment, le cerveau peut facilement se souvenir « à chaud » du contenu et de tout ce qui s’est passé pendant le cours. Anecdotes, mouvements, images, mots, etc., il faut les noter pour déterminer ensuite quel type de mémorisation utiliser. Toutefois, il ne faut pas oublier que le cerveau a besoin de se reposer pour que les connexions entre les différents neurones s’accomplissent, et pour que les connaissances soient durablement maintenues. L’apprentissage doit se faire de manière progressive. Il faut privilégier le sommeil.

Apprendre c’est tout d’abord comprendre

Comme étant déjà dit, apprendre par cœur est inutile sans rien comprendre. Il s’agit de saisir d’abord la signification de chaque mot, puis de chaque phrase pour enfin comprendre l’intégralité de l’idée. En quelque sorte, il s’agit de donner un sens aux leçons. Ce n’est qu’après cela qu’on peut enfin saisir le type de mémorisation pour soi.

Dans le cas où l’on ne comprend rien de ce qui est écrit dans le cahier, on peut demander de l’aide à ses alentours : parents, grands frères ou grandes sœurs, amis etc. Dans le cas où ces personnes n’apportent pas de solutions, il ne faut pas hésiter à aller voir le professeur et lui poser des questions concernant le cours.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password