Qu’est-ce que la péridurale ?

quest-ce-que-la-peridurale
On a certainement tous déjà entendu parler de péridurale ! Mais on ne sait pas forcément ce que c’est. La péridurale est en fait, une sorte d’anesthésie utilisée généralement pour les femmes qui accouchent dont le but d’endormir le bas de leurs corps. L’objectif est de réduire voire de supprimer les douleurs. Cette alternative ne permet pas pour autant d’abroger les douleurs liées aux contractions. Elle se présente quand même comme une option de confort pour les mamans. Bien que certaines femmes la choisissent, d’autres préfèrent accoucher sans pour diverses raisons.

La péridurale en pratique :

C’est au niveau du bas du dos entre deux vertèbres qu’on pose la péridurale. La femme doit être la plus détendue possible au moment de la pose. Elle doit avoir le dos bien courbé en rond. Ainsi, la zone péridurale serait facilement et rapidement obtenue.

Une ou deux minutes seulement suffisent à la poser. Toutefois, pour éliminer toute douleur, la zone doit être préalablement anesthésiée. Dans le cas où celle-ci ne soit pas faite convenablement, on peut courir des risques.

Qui peut bénéficier d’une péridurale ?

Toutes les mamans peuvent opter pour une péridurale pendant l’accouchement. Les médecins peuvent cependant contre-indiquer cette pratique dans le cas où :

  • la maman a une fièvre au moment de l’accouchement,
  • la maman a des infections au niveau de son dos (furoncles),
  • la maman présente des risques de troubles de coagulation du sang,
  • la maman a des maladies neurologiques.

Ces cas sont considérés dangereux. La péridurale ne pourrait donc en aucun être faite.

En ce qui concerne les contraintes pratiques, seul un anesthésiste peut réaliser cette opération. Donc, s’il n’y en a aucun au moment de l’accouchement, elle ne peut pas être faite n’importe qui.

Quels sont les risques de la péridurale ?

Les effets secondaires de la péridurale sont nombreux mais, en général ils sont bénins. Après l’accouchement, la maman pourrait sentir des douleurs dans le dos. Cependant, elles pourraient être aussi des résultats d’une mauvaise posture pendant l’enfantement.

Moins de 1% des femmes qui ont subi une péridurale peuvent souffrir d’hypotension. En outre, malgré la lésion de la méninge (dure mère), certaines peuvent avoir mal à la tête ou avoir des vertiges après quelques jours.

Les accidents graves comme les chocs allergiques ou encore les accidents cardiaques sont extrêmement rares.

La péridurale a-t-elle des conséquences pour l’enfant ?

Dans des conditions normales, le bébé ne ressent pas et ne reçoit aucune conséquence de la péridurale. Dans le meilleur des cas, elle permet d’amoindrir la durée du travail, grâce à la décontraction qu’elle procure. Elle pourrait permettre aussi l’usage des produits qui accroissent les contractions utérines, ce qui faciliterait encore plus l’accouchement.

Cependant, il y a des études qui ont réussi à démontrer que la péridurale augmenterait la durée du travail. D’autre part, elle rendrait plus fréquents les accouchements « aux instruments » comme les ventouses, les forceps etc. En effet, ces études ont basé leurs recherches sur le fait qu’en choisissant la péridurale, la mère devient moins capable de pousser pendant l’expulsion.

Enfin, il faut reconnaitre que quelles que soient les précautions prises en main, il y a une grande probabilité que le bébé reçoive ne serait-ce qu’une petite dose de produit anesthésique. Ce qui n’est naturellement pas bien pour lui.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password