Reconnaître les symptômes annonciateurs de l’accouchement

reconnaitre-les-symptomes-annonciateurs-de-laccouchement
Le médecin ou le gynécologue donne toujours ce que l’on appelle la date prévue pour l’accouchement ou DPA. Mais il se peut que bébé choisit de venir avant cette date ou bien après cette date. La maman devient alors anxieuse quand la date approche. De plus, une grande majorité des femmes enceintes commencent à ressentir des petites contractions bien avant le jour J. Il peut alors y avoir confusion. Reconnaitre les symptômes annonciateurs de l’accouchement et les guetter est alors indispensable pour éviter les va-et-vient inutiles à l’hôpital. Voici donc une liste des qui pourraient aider plus d’une !

Savoir différencier les douleurs qu’on ressente

Les contractions sont toujours plus ou moins douloureuses. Mais quand elles deviennent plus persistantes et plus senties, elles peuvent être des signes qui annoncent l’arrivée du bébé. En général, leur fréquence et le niveau de douleur qu’elles apportent s’intensifient quand le travail doit enfin commencer.

En outre, on peut aussi sentir un mal du bas de dos brusque qui serait provoqué par le ligament large de l’utérus qui s’ouvre.

La sécrétion de relaxine provoquerait aussi des maux au niveau des articulations pour les rendre plus souples et plus mobiles.

Les envies !

Il ne s’agit pas des envies de manger mais plutôt des envies d’aller aux toilettes pour la grosse commission alors qu’au final il n’y a rien qui sort. Dans certains cas, les selles deviennent plus molles que d’habitude. En fait, ce sont les prostaglandines secrétées par le corps qui engendrent les envies. Ces hormones sont responsables de l’ouverture du col de l’utérus.

Alors qu’en général, le long de la grossesse, les femmes enceintes ont tout le temps envie de dormir, cette envie se dissipe quand vient le grand jour. Bien qu’elles ressentent des grandes fatigues, elles ont du mal à dormir malgré les bouleversements d’hormones dans leurs corps.

Les principaux signes

Pour reconnaître les symptômes annonciateurs de l’accouchement, il faut reconnaitre particulièrement les signes principaux qui indiquent que l’arrivée du bébé est vraiment en cours.

Quelques heures avant le début du travail, certaines femmes perdent le bouchon muqueux. Celui-ci ressemble à une épaisse gélatine gluante et jaunâtre ou claire. Il s’étire facilement sur les bouts de deux doigts.

Ensuite, il y a la perte des eaux. Quand vient ce moment, il ne faut plus attendre ! Il faut partir tout de suite à l’hôpital.

Les contractions de Braxton-Hicks

Cette appellation est donnée aux « faux travail ». Il s’agit des contractions que toute femme enceinte puisse sentir tout au cours de la grossesse. Leur manifestement restent généralement les mêmes. Les mamans ressentent une sensation de serrement au ventre provoquée par une contracture et une relaxation de l’utérus. Elles sont habituellement inconfortables bien qu’elles soient indolores.

Pour les estomper, les femmes enceintes n’ont qu’à se reposer en position couchée sur le côté gauche. Il est également possible de prendre un bain chaud.

Une grande majorité des femmes en gestation ont ces contractions de Braxton-Hicks durant les derniers mois de leur grossesse. D’autres ne les ressentent qu’aux dernières semaines ou à l’approche de la venue du bébé.

Contrairement aux vraies contractions, elles ne sont jamais intenses et ne se passent pas dans un intervalle de temps rapproché. Elles ne provoquent pas non plus de changement au col de l’utérus.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password