Stérilité féminine : quelles en sont les causes ?

sterilite-feminine

Stérilité ou hypofertilité, il peut avoir plusieurs raisons pour qu’une femme ne puisse pas avoir d’enfant. Des fois, les examens médicaux arrivent à déterminer les causes, des fois non. Selon les cas, il y en a ceux qui sont curables, ou simplement surmontables, et d’autres qui ne les sont pas. Désormais, des techniques d’assistance médicale à la procréation augmentent les chances de pouvoir enfanter chez les femmes. Les causes habituelles de la stérilité féminine sont liées aux trompes de Fallope ou à un dysfonctionnement ovarien.

Stérilité féminine et âge

Chez la femme, l’âge est un facteur très important d’infertilité. En effet, plus l’âge avance, moins on a de chances d’enfanter. Si on considère la probabilité mensuelle pour une femme, à 25 ans, elle a 25% de chance de tomber enceinte à chaque cycle. Une fois qu’elle atteigne la trentaine, cette chance est réduite à 12%. Aux environs de la quarantaine, elle tombe à 6% par cycle. Au-delà de cet âge, les chances sont quasi-nulles puisque la femme approche déjà la ménopause qui indique la fin de son cycle menstruel donc, la fin absolue de toute tentative d’enfantement.

Cause de stérilité chez la femme : une origine tubaire et infectieuse

Selon des experts en la matière (docteur ou gynécologue), les stérilités ou hypofertilités de nature tubaire sont les plus familières. Les trompes de Fallope altérées ou obstruées sont moins fréquentes. Plusieurs affections peuvent être à l’origine de ces problèmes. Ainsi, ils ne peuvent plus assurer leur mission qui consiste à transporter l’œuf. Bien que des traitements existent pour pallier le problème, une grande majorité des cas sont irrémédiables et les altérations sont irréversibles. Les infections à chlamydia ou encore l’endométriose en sont des exemples. Souvent inaperçues, ces maladies sont incurables. Cependant, selon le degré du dégât, on peut encore espérer une stimulation ovarienne ou encore une insémination artificielle. Seule la fécondation in vitro est possible dans le cas où les trompes sont lourdement bouchées. Si les infections sont causées par l’endométrite, la malade peut suivre un simple traitement antibiotique et anti-inflammatoire.

Les troubles ovariens

Une atteinte des ovaires peut aussi être une cause de stérilités. Stress, hérédité, environnement, etc., il existe tant de raisons qui peuvent provoquer le dysfonctionnement de cette glande productrice d’hormones et d’ovules.

En outre, il arrive aussi que le capital folliculaire soit épuisé prématurément. Des fois, les femmes souffrent également d’une dérégulation hormonale qui vient ensuite perturber l’ovulation. Mais tant que le follicule a une bonne qualité, le problème est plutôt facile à remédier. Toutefois, il arrive qu’il soit mal formé. Les chances de tomber enceinte deviennent alors très minces. Avoir recours au don d’ovocyte reste la dernière alternative permettant de tomber enceinte.

Certaines femmes souffrent aussi du poly kyste ovarien. C’est un obstacle à l’enfantement. Il est cependant curable grâce au traitement au laser réalisé sur les ovaires.

Le capital ovocytaire peut aussi être altéré par des causes médicamenteuses radiothérapie et chimiothérapie. D'autres causes, plus rares, sont parfois à l’origine de l’infertilité féminine : conséquences d’une intervention chirurgicale dans la région abdominale, tumeurs, etc. D’autres restent sans explications. Même les experts n’ont pas encore trouvé les raisons exactes qui favorisent les réactions immunitaires permettant à l’appareil génital à produire des anticorps anti-ovariens ou anti-spermatozoïdes voire à provoquer des ménopauses prématurés.

Enregistrer

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password