Tabagisme et grossesse: quand faut-il arrêter et quels sont les risques ?

Toutes les futures mamans savent qu'il n'est pas bon de fumer durant la grossesse. Mais certaines ne savent pas quelles sont effectivement les conséquences du fait de fumer. Alors quels sont les réels risques et quels peuvent être les effets sur le fœtus ? Ainsi, pour vous aider à voir mieux sur ce fait, nous allons développer quelques points pour éclaircir la situation.

Quand faut-il arrêter ?

Quand on a pris l'habitude de fumer durant un certain temps, il est difficile d'arrêter d'un coup. Mais dès les premiers signes de grossesse, il faut prendre la décision d'arrêter le tabac. Pour ce faire et pour vous aider, vous pouvez consulter un médecin afin qu'il vous prescrive des médicaments pour vous aider à vous sevrer. Ensuite, il serait préférable de prendre ces remèdes le plus tôt possible. Courez à la pharmacie pour vous les procurer, ou encore, si vous n'avez pas le temps d'y aller, vous pouvez toujours les commander via pharmacie en ligne agréée. Il est important de stopper la prise du tabac dès le début de la période de gestation, pour diminuer les risques futurs tant sur le bon déroulement de la grossesse que sur le fœtus.

Les risques du tabagisme sur la grossesse et sur le fœtus

Le tabagisme présente un réel danger tant pour la femme enceinte que pour le fœtus.

  • Les risques pendant la grossesse

Il faut savoir que le tabac a réellement des effets néfastes sur la grossesse. Entre autres, les femmes fumeuses ont un risque plus élevé de faire une fausse couche spontanée. Par exemple pour celles qui fument plus de trente cigarettes par jour en début de leur grossesse, le risque de fausse couche serait cinq fois plus élevé. En outre, elles ont également plus de risques de faire une grossesse extra-utérine. Elles peuvent être également sujettes à des saignements, surtout pendant le dernier trimestre. En plus, un accouchement prématuré est fort probable sans compter les complications.

  • Les risques pour le fœtus

Le poids du fœtus à la naissance risque d'être insuffisant et il peut également rencontrer des difficultés quant à son développement futur. Les bébés qui naissent d'une mère fumeuses pèsent en général 200 grammes de moins que les bébés des femmes non fumeuses. Cela a d'ailleurs été souligné par une étude menée par l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris ou l'AP-HP et qui a été publiée en Avril 2017 dans la revue spécialisée Nicotine and Tobacco research. Sans compter également les risques de malformation. En outre, in utéro, le futur bébé peut avoir un retard de croissance considérable. Les femmes qui continuent à fumer pendant leur grossesse augmentent également le syndrome de mort subite du nourrisson. L'idéal serait bien évidemment d'arrêter de fumer avant le commencement de la grossesse. Pourtant, si cet arrêt n'a pas pu se faire, on peut toujours y remédier à n'importe quelle période de la grossesse et cela sera toujours bénéfique pour la mère et pour son futur bébé.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password