Tout sur l’allaitement

tout-sur-lallaitement
L’allaitement est un phénomène naturel favorisé par des hormones qui se développent dans le corps de la femme pendant la grossesse. Il y a quelques années encore, donner les seins était considéré comme tabou pour certaines cultures. Désormais, c’est l’Organisation Mondiale de la Santé elle-même qui mobilise les femmes à donner le lait maternel jusqu’au moins au sixième mois du bébé. Au Québec, 89 % des mamans allaitent à la naissance. Elles sont environ 70 % dans l’hexagone. Mais ces pourcentages diminuent au fur et à mesure que le bébé grandisse pour diverses raisons. Pourtant le lait maternel a toutes ses raisons d’être ! Les voilà.

Comment se forme le lait ?

Comme étant déjà dit, c’est pendant la grossesse ou précisément vers la fin de la grossesse que se développent les hormones responsables de la lactation : la prolactine et l’ocytocyne (responsable de l’éjection). Le premier lait qui sort des seins est appelé le colostrum. Ce liquide jaune orangé est très précieux. Riche en anticorps, minéraux et vitamines, il protège le nouveau-né contre les infections. Cette mise au sein précoce développe immédiatement le réflexe de succion du bébé. Il est donc très important de profiter des premières heures du bébé pour lui allaiter. Après l’accouchement, la fabrication du lait dans le corps de la maman devient permanente.

La montée de lait

C’est la période pendant laquelle les seins gonflent et durcissent. Ces derniers deviennent aussi très sensibles au toucher. Elle marque le début de la production de lait maternel. En général, la montée de lait se produit à partir du deuxième au quatrième jour qui suit la naissance. Bien avant cette période, il faut déjà se préparer à l’allaitement : stimuler les seins, les nettoyer et les masser délicatement pour qu’ils deviennent plus souples et plus accueillants quand viendra le jour J.

Pourquoi allaiter ?

Si l’allaitement est désormais très recommandé, c’est parce que le lait maternel dispose plusieurs vertus. Selon les études faites par les chercheurs, environ 200 composants tous indispensables pour le développement de l’enfant sont disponibles dans le lait maternel. C’est également la nourriture la plus complète qu’on puisse donner à son bébé. Après les six premiers mois du bébé, il continuera à lui fournir plus de la moitié des besoins nutritionnels de l’enfant.

Outre les apports qu’apporte le lait, l’allaitement maternel optimise aussi le développement cognitif et sensoriel. Il contribue au bien-être de la maman et réduit les risques de maladies mammaires et ovariennes.

Certaines recherches affirment même qu’il y a un rapport entre l’allaitement et la condition physique de l’enfant à l’adolescence. En effet, les enfants allaités seraient plus costauds et plus résistants.

Allaitement et relation mère-enfant !

Nul ne peut nier que l’allaitement procure un moment privilégié entre la mère et son enfant. C’est une période pendant laquelle ils peuvent s’échanger des petits sourires, des caresses, des petits grimaces, des petits mots doux etc. Bien qu’il n’y ait pas vraiment de différences visibles sur la personnalité de l’enfant allaité par rapport à un autre qui a été nourri aux biberons selon les chercheurs, l’allaitement donne un coup de pouce important à la relation d’attachement entre la mère et l’enfant.

En ce qui concerne le moment où l’on doit arrêter l’allaitement, c’est chacun à sa guise ! Sauf pour des raisons médicales, la maman peut continuer de donner les seins à son enfant même au-delà de ses 6 mois.

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Tags:

Nous serons ravis de vous lire

Laisser un Message

X
- Entrez votre position -
- or -
Register New Account
Reset Password