Version par manœuvre externe, la technique pour retourner bébé en siège

La VME ou la version par manœuvre externe est une technique révolutionnaire qui permet de retourner bébé en siège durant la grossesse. Il n’est plus nécessaire de paniquer alors, vivez votre grossesse en toute sérénité. La version par manœuvre externe permet de remettre votre petit ange dans le bon sens. A la troisième échographie, c’est-à-dire à partir du 7 ème mois, certains bébés se positionnent la tête en haut, au lieu de la position inverse. C’est là que la version par manœuvre externe entre en scène et aide la future maman à placer comme il se doit son bout de chou afin de subir un accouchement normal.

 

7ème mois de grossesse, la position de bébé

Aux alentours du 7ème mois, bébé se retourne dans le ventre de sa maman. C’est tout à fait normal, car il cherche la position idéale qui lui procure le confort. Notons que durant les mois précédents, le petit ne bénéficiait que d’une petite place dans l’utérus. Certains bébés préfèrent rester dans leur position initiale. Ceux-là attendent même le dernier moment pour se retourner la tête en bas. 10 à 15 % des bébés se présentent alors en siège au bout de la 33ème semaine de grossesse. Arrivés à la 37 ème semaine, ils ne sont plus que 3 % à garder la position initiale. Le retournement se fait naturellement, sans explication scientifique. Des médecins ont tout de même tenté d’analyser la situation. La rotation de bébé peut être due au manque de liquide amniotique dans le ventre de sa mère. Cette hypothèse empêche la rotation, ce qui est une anomalie anatomique de l’utérus de la future maman.  La maman peut également souffrir de fibrome ou même que le cordon ombilical du bébé est trop long.

 

La version par manœuvre externe ou la VME

La version par manœuvre externe est la méthode la plus courante pour retourner correctement le bébé en siège. La technique doit être pratiquée au cours de la 36 ème ou de la 37 ème semaine d'aménorrhée. La version par manœuvre externe ne doit pas être pratiquée plutôt, car le bébé peut se retourner naturellement. Mais au-delà de la 37ème semaine, la place dans l’utérus peut manquer, car bébé grandit rapidement.

 

La version par manœuvre externe commence alors par l’administration d’un médicament qui va détendre l’utérus, appelé le Salbutamol ®. Ce dernier va également prévenir l’accouchement prématuré du bébé et empêcher des éventuelles contractions. Après l’administration, le praticien va poser ses mains sur le ventre de la future maman. Il va procéder à quelques massages pour retourner le petit en poussant ses fesses.

 

Si toutefois la manipulation est trop douloureuse pour la maman, elle est libre de ne plus continuer. Si la maman supporte plus ou moins la manipulation, le massage aboutira jusqu’au bout. Le résultat n’est pas garanti à 100 %. L’aboutissement dépend entièrement de la qualité du placenta et du liquide amniotique. La qualité et la quantité de ces derniers sont évaluées par l’échographie réalisée par le médecin avant la VME. Il va définir par la même occasion, la position précise de bébé et ses battements cardiaques. Si toutefois la pratique s’échoue, il va effectuer un deuxième essai après 7 jours.

 

La version par manœuvre externe : en cas d’impossibilité

Il se peut que la version par manœuvre externe n’aboutisse pas pour diverses raisons. Le bébé peut rester dans sa position initiale même après la technique. Ainsi, la maman peut envisager deux solutions : la césarienne et l’accouchement par voies naturelles. Seul le médecin peut préconiser la césarienne. Cette dernière nécessite encore des consultations et des examens prénatals en fonction de l’état de santé de la maman. Quant à l’accouchement par voies naturelles, la maman va être amenée à faire plusieurs examens, des radiographies et des échographies spécifiques démontrant que la tête du bébé peut passer dans le bassin. Outre la césarienne et l’accouchement par voies naturelles, certains centres médicaux proposent l’acupuncture ou encore l’ostéopathie.

 

Existe-t-il des contre-indications à la version par manœuvre externe?

Il existe des contre-indications à la version par manœuvre externe, car chaque cas reste spécifique. Toutes les futures mamans ne peuvent pas solliciter la VME. Cette technique peut mettre en danger le bébé comme sa maman pour diverses raisons. La version par manœuvre externe est alors contre indiquée lorsque le placenta situé trop bas dans l'utérus, lorsque le médecin détecte une éventuelle « cardiopathie congénitale » (une anomalie au niveau du cœur du bébé), lorsque le cordon ombilical est enroulé autour du cou du bébé et lorsque la maman a déjà subi une césarienne. Ce dernier cas est toutefois envisageable en fonction de l’état de la mère, de la date précise de la césarienne, de l’état de la maman lors de cette césarienne et de l’évolution de sa cicatrice. Pour plus d’information rendez-vous sur www.drvelemir.fr

Je partage avec plaisir (10 Pts Club) 🙂
  •  
  •  
  •  
  •  

Nous serons ravis de vous lire
X
- Enter Your Location -
- or -
Register New Account
Reset Password